... et rien que du bonheur !!

Tout à commencé par une envie de plaid (et oui, encore !!).
Et puis l'envie de tester un nouveau fil s'est fortement fait sentir...
Enfin, l'envie de tester un nouveau point vu sur Pinterest et que Marguerite ne connaissait pas (et vous connaissez le gout immodéré de Marguerite pour l'aventure !).

Et pourtant...

Il faut dire pour celles et ceux qui ne le sauraient pas encore que Marguerite aime les matières naturelles et plisse sérieusement du nez quand on lui parle de matière synthétique (le plissement de nez se transforme en grimace informe quand il s'agit d'acrylique !!). Alors quand elle a repéré un fil aux jolies couleurs affichant 100 % polyester... Bof bof...
Mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, parait-il !
Il a suffit que Marguerite touche une seule pelote de ce fil pour être entièrement et définitivement conquise !!! Une douceur terrible !! Assez proche du bambou ma foi...
Et ce qui a fini de perdre Marguerite ? Le concept ! Un fil issu du recyclage de bouteilles en plastique ! C'est pas sympa ça ?
Totalement séduite par ce fil, Marguerite a fait une razzia chez PHildar (bien lui en a pris car ils semblerait qu'ils ait arrêté certains coloris...)
Bon, sans tester le fil, c'était un peu risqué, non ?


Vient alors l'étape de conception avec une petite recherche sur le net où on trouve 75 000 façons de faire le point arlequin (heureusement le principe reste le même), puis un croquis pour l'enchainement des couleurs et de la bordure (idée vue sur Pinterest et adaptée à la sauce Marguerite).
Là les difficultés commencent car le fil si doux se dédouble et, bien entendu, Marguerite a choisi LE point où il aurait fallu éviter une laine qui se dédouble...
Même pas peur, on continue !!!
Heureusement car une fois le point dompté et le fil apprivoisé, ce plaid ne fut que du bonheur à faire !!!

Pour la bordure, un choix qui peut surprendre : commencer sur l'envers (jusqu'aux coquilles). En fait, le point arlequin est aussi beau dessus que dessous !! Mais sur le dessus, il a bizarrement un aspect "envers". C'est pourquoi j'ai choisi de faire les premiers rangs de bordures (dont les coquilles) sur l'envers puis de continuer sur l'endroit. Ça donne beaucoup de relief à cette bordure et accentue cet effet "quel est l'endroit ? Quel est l'envers ?".

Au final, un plaid avec un superbe tombé, probablement donné par le poids lui-même du fil puisque le plaid pèse 950 g pour une dimension de 104 x 100 cm. Vraiment que du bonheur !!

Attention, avalanche de photos !!! Pour les couleurs... Peut être les 4, 5 et 6 mais en plus doux.

 

Du bonheur en bouteille-1

 

 

Du bonheur en bouteille-4

 

Du bonheur en bouteille-3

  

 

Du bonheur en bouteille-6

 

Du bonheur en bouteille-8

 

Du bonheur en bouteille-9

 

Du bonheur en bouteille-11

 

 

Du bonheur en bouteille-5

 

Du bonheur en bouteille-7

 

Du bonheur en bouteille-12

 

Du bonheur en bouteille-13

 

Modèle maison "Du bonheur en bouteille"
Fil : Ecolo de Phildar (100 % polyester issu du recyclage de bouteilles plastique) - Crocheté en 4 - 20 pelotes
Bientôtà vendre

 

Et après maintes et maintes hésitations...
Marguerite se décide enfin !!
A la rentrée, ce plaid ira rejoindre quelques babioles dans une petite boutique Dam'M. Une toute petite boutique sur Etsy mais une boutique quand même.
Une nouvelle étape pour Marguerite...
Toujours sur le même principe, faire ce qui lui plait et vendre pour racheter de nouvelles matières premières et continuer à faire ce qui lui plait...
Pour le moment, Marguerite travaille à la vitesse d'un escargot avec une épaule toujours plus récalcitrante que volontaire mais il devrait tout de même y avoir d'autres petits objets.
Il y a tellement d'offres que je ne suis pas certaine que ça marche mais envie de tenter l'aventure (mais sans contrainte, comme d'hab !).
On verra bien ;))

 

Bon, en attendant...
Vous le trouvez comment ce plaid que Marguerite affectionne tant ?